Archives mensuelles : juillet 2017

Chantiers en juillet

En juillet avait lieu notre deuxième semaine complète de chantier qui était essentiellement basée sur la consolidation des communs.

Le soleil était de la partie et même un peu trop… Il a fallu s’organiser pour se mettre un peu à l’abri.

Chantiers en juillet Chantiers en juillet

Avant de démonter le mur pour le maçonner: on dessine et on numérote les pierres.        Sinon on a vite fait d’oublier comment le tout était monté…

 

 

François et Elisabeth pris en flagrant délit de maçonnerie…

 

Michel et Jérémy les deux « petits » nouveaux ont vite pris le pli…

 

Pour ceux qui préfèrent couper et débroussailler pour la beauté du site, il y avait aussi de quoi faire….

 

N’est-ce pas Hedwig… et avec le sourire…

 

 

 

 

Christian, sa grande copine c’est la débroussailleuse… un peu bruyante comme compagne…mais bon…. il est heureux quand il la tient dans ses bras !!!  Il nous réalise alors de grandes choses…

un palas nickel et une tour de la faim digne d’une carte postale

 

La consigne étant de laisser les fougères et les molènes

 

dans la lice aussi:

 

C’est le grand festival des molènes ou bouillons blancs en ce moment

 

A chaque saison ses fleurs… qui embellissent le site.                                                                       Après les aspérules du printemps …les molènes…

 

Le mur tombé en 2010

Lors de la venue de l’équipe « des racines et des ailes » en septembre 2010, nous avions organisé un grand débroussaillage au Guirbaden avec les veilleurs des autres châteaux.

mur tombé en 2010

 

C’est à ce moment là que nous avons constaté que le parement externe du mur derrière la chapelle au niveau de la poterne nord était tombé tout récemment.

 

 

Nous avons essayé de retrouver des traces photographiques de ce mur avant qu’il ne tombe…

Une photo datant des années début 1970 laisse deviner une légère faiblesse dans le mur…

 

 

Les arbres sur le mur, ainsi que les gros lierres n’arrangeront rien, bien au contraire…

 

 

 

Il a été décidé en commun accord avec les services de la DRAC de remonter ce mur.               Il faut tout d’abord le dégager de la végétation …

 

Les branches sont enlevées et l’éboulis est à nouveau bien visible. Nous nettoyons la mousse qui recouvre à présent  les pierres.

 

Maintenant que tout à un peu plus propre…il faut faire des relevés de l’éboulis, afin de glaner le plus d’informations possibles en vue de remonter le mur.  On place des ficelles comme repaires puis…

 

dessins, photos, croquis, numérotation des pierres avant de les déplacer… un travail de fourmis…

 

Ensuite viendra le travail des forçats : déplacer les 158 blocs…. à la main…

 

 

Et voilà le travail fini… ils sont trop contents nos hommes !!!

 

 

Le même travail de relevé sera effectué de l’autre côté du mur, là où le parement interne tient tout juste encore debout.

Voyez comme le mur fait « un ventre »…enfin… un « ventre creux » …

 

 

Là aussi les pierres vont être numérotées en vue du démontage.  C’est Elisabeth et Sylvain qui s’y collent.

 

Et voilà le puzzle …

Des cales ont été mises derrière le mur encore debout, afin de lui permettre une meilleure stabilité.

 

 

 

A présent il ne reste plus qu’à démonter ce mur et remonter les 2 murs en même temps …     Chaque pierre doit retrouver sa place.

Aimez-vous les puzzles grandeurs nature… ? C’est le moment de vous faire des muscles…    Pas besoin de salle de muscu…chez nous le sport est gratuit et en plein air en plus…