Archives mensuelles : décembre 2017

Travailler sous la neige…

Décembre et la neige…. ça a commencé le 2… La fenêtre remontée cette année dans les communs a vu pour la première fois la neige depuis longtemps…

Travailler sous la neige Travailler sous la neige...

Le chemin d’accès disparaît sous le tapis de neige…

 

 

 

oui oui c’est très beau….les glaçons…

 

oui oui c’est aussi très beau la neige sur les arbres….

 

mais pour travailler…. c’est très dur…                                                                                                                                   pour remplir le trou du sondage….                                                                                                                                                 c’est mouillé, ça colle et c’est froid !!! …

 

L’idée est de dégager les arbres du côté nord, afin d’ « aérer » la ruine

  

et de pouvoir circuler dans le fossé nord pour faire le tour du château…

 

Les bénévoles ont bien du mal a allumer un feu pour se réchauffer un peu…. 

Mais il y a aussi du bon surtout lorsqu’on boit du vin chaud…. servi avec une belle tranche de kougelhopf « maison » ….. Il faut savoir apprécier les bons moments …

 

 

Le génie des bâtisseurs

Lorsque l’on regarde la citadelle du Guirbaden  comment ne pas être impressionné par cette architecture et le génie des bâtisseurs ?

Le génie des bâtisseurs du Guirbaden

Ces arcs qui contournent les obstacles que représentent les failles du rocher, afin de pouvoir avoir une plus grande surface pour élever des murs, sont totalement fascinants…

 

 

Dans un grand nombre de châteaux forts d’Alsace, nous trouvons des exemples qui révèlent le grand génie des bâtisseurs…

Élever des murs dans des sites totalement improbables….

 

Se fondre avec le rocher

 

Prolonger le rocher  ( Wegelnbourg)

 

 

pour finalement ne faire plus qu’un…                              ( Wasigenstein)

 

 

 

 

Cet arc monumental bâti entre 2 rochers relève d’un véritable exploit…  (Hagelschloss)

 

 

 

 

 

Un voûte qui tient toute seule comme par magie…  (Dreistein)

 

 

S’accommoder de la forme du rocher pour y élever un château fort en se faufilant le long de ses contours…

 

en y modelant des escaliers

 

en y creusant des pièces dans la roche… (Falkenstein et Petit Arnsbourg)

 

en taillant des citernes…

 

 

avec pour seuls outils… les mains de l’homme… son énergie…

 

 

et son génie …

 

La beauté d’un mur me fascine lorsque je pense à tout le travail qu’il représente…