Archives mensuelles : février 2021

Pour votre santé: devenez bénévole ! …

Notre santé….

Depuis un an à présent…. elle est au cœur de tous les débats, notre santé… avec cette sacrée pandémie !!!

Et pourtant…. Combien de personnes n’ont encore rien compris ???

En quittant le travail je tombe nez à nez ( !!!) avec 2 peintres qui sortent de l’ascenseur sans masques… super…. Surtout qu’ils ont travaillé toute la matinée chez une personne âgée… ! Re-super ! Dans le sas d’entrée je retrouve le voisin du dessus qui sort son chien, le masque sous le menton ! Ahh chouette ! Je vais au supermarché faire quelques courses et j’y vois une personne d’un certain âge avec un beau rouge à lèvres….. « Tiens, pourquoi je vois son rouge à lèvres ??? »  Je lui dis : « madame, le masque est obligatoire dans le magasin… » Cette personne s’est mise à crier… Je n’ai compris que la fin de ces propos qui étaient «  mêlez-vous de vos oignons… » ! Euhhh… ben oui… ce sont mes oignons…. Je n’ai pas envie de me faire contaminer, moi…et de plus, étant infirmière, je suis en première ligne et serai obligée de soigner tous ceux que vous allez contaminer… et vous soigner vous aussi par-dessus le marché !!! Sans compter que grâce à vous, le reconfinement et le couvre-feu nous pendent au nez…. Adieu les chantiers, adieu les sorties …

Bon…J’en ai assez de faire le gendarme en ville,  je vais aller au château pour me vider la tête … il y a chantier samedi ….

Oui samedi 20 février… premier jour avec un soleil magnifique, un temps doux, on peut tomber les vestes …. Le château a été littéralement pris d’assaut… je n’y ai jamais vu autant de monde un samedi… Plus de 100 personnes ont eu envie de prendre l’air là-haut sur la montagne… des familles, des groupes, beaucoup de personnes visiblement pas habituées à marcher qui n’avaient même pas de quoi boire ! …

Allez… un peu de provoque : « avec ou sans masque les promeneurs ??? » … Vous me direz : «  mais nous sommes dans la nature »  Bon ok. Je vous avouerai que je n’ai vu qu’un seul jeune qui portait un masque…  et pas 2 mètres entre tous les promeneurs …. 

Allez… c’est pas grave, nous sommes en pleine nature et les gens sont adultes ( pour la plupart) et responsables de leurs actes… ( je ne dirais pas «  majeurs et vaccinés » !!!! lol  )

Responsables de leurs actes… ahh oui…. Même pour celui qui est monté à la citadelle ce samedi, un jour de chantier en présence des bénévoles, malgré les grilles et les panneaux «  chantier interdit au public » ???    Cette personnes sans scrupules est même allée jusqu’à marcher sur le mur d’enceinte de la citadelle et s’asseoir sous le donjon !!! Un donjon qui peut tomber à n’importe quel moment…. Cela relève de l’irresponsabilité ou d’un accès de folie !!!

Nous n’avons bien sûr pas ménagé nos remarques pour qu’il descende au plus vite… mais ces gens-là ont toujours le même discours : «  je fais attention », «  j’ai l’habitude » «  je prends juste une photo » «  oui, oui, je redescends » ….  Cela relève exactement du même irrespect des règles comme pour le covid. Pourquoi ? Parce qu’on a envie de faire ce que l’on veut ???  Mais aussi à mon avis, comme pour le covid, car l’ennemi est invisible et donc inoffensif  !!! Du moins c’est ce que pense l’autruche qui met sa tête dans le trou !! Quoique il n’y a pas besoin de lunettes pour voir que le donjon ne tient qu’à quelques centimètres très incertains !  Un mur très ancien est fragile, même si c’est de la pierre ! 

Dans les archives départementales, nous retrouvons des traces de courriers de 1920,  provenant du propriétaire de l’époque Julien Coulaux qui va jusqu’à demander au préfet l’autorisation, pour le gardien du château qu’il a engagé, de pouvoir verbaliser à la vue des nombreuses dégradations volontaires et incivilités. En 100 ans… rien n’a changé…

Toutes ces personnes indisciplinées devraient être condamnées à faire un don de  100 € à l’association ou encore mieux : condamnées à 100 heures de travail d’intérêt général : venir travailler sur le site avec les bénévoles…  Elles comprendraient alors ce que signifie respecter le lieu et le travail de bénévoles … Ces bénévoles qui se donnent beaucoup de mal pour entretenir et sécuriser le site, afin que toutes ces centaines de personnes, chaque jour,  puissent se promener, admirer, profiter, « consommer du château »… Lorsque l’on dit  aux visiteurs « venez nous aider »… La réponse est presque toujours la même «  je n’ai pas le temps »…. 

Mais il y a une chose que tout le monde ignore … ( sauf les bénévoles ) : c’est que devenir bénévole est bon pour la santé !!! Si si, ce n’est pas une plaisanterie et cela devrait même être prescrit par le médecin et remboursé par la sécu !!!

Mieux qu’une salle de gym, le fait de travailler sur les chantiers entretient le corps et fait travailler tous les muscles en même temps…

Cette activité au grand air, en pleine nature, oxygène le cerveau et dope le moral !

 C’est un anti-déprime garanti qui déconnecte des soucis quotidiens, renforce l’estime de soi, stimule l’esprit d’équipe et fait travaille les abdos et les zygomatiques lors des crises de rire !!!

Rappelez-vous : donner de soi rend heureux…

Alors, convaincu ??? Qu’attendez-vous pour devenir bénévole ??? Nous ne serons jamais assez nombreux au chevet du plus grand château fort d’Alsace !

Les bûcherons de février

Ahh l’hiver… entre janvier et février : 8 chantiers ont été annulés …

Si ce n’est pas pour raison de confinement cette fois-ci, c’est en raison de la météo…  neige, pluie ou froid… on aura tout eu cet hiver !

Nos bénévoles bûcherons ont tout de même réussi à faire un sacré bon boulot.

Le mois a commencé par des arbres partiellement tombés à la ferme qu’il a fallu couper pour une question de sécurité.

Des arbres poussant sur un rocher au fond du fossé et voués à tomber un jour ou l’autre ont été abattus et en partie évacués par le côté nord,…. pris en mains et jetés dans la pente à maintes reprises jusqu’au chemin.

Epuisée, la fine équipe est très contente de son boulot…

Un énorme arbre malade, devenant dangereux pour les promeneurs toujours intéressés par tous les recoins du château, a été enlevé au fond du fossé …  

Avant une nouvelle vague de froid attendue mi-février, les bénévoles se sont attaqués à un bouquet d’arbres en prolongement de la chapelle côté Est. Cela faisait quelques années que l’équipe avait décidé de les enlever, car ils poussaient directement dans les couches du rocher et menaçaient la stabilité de la chapelle.

Malgré la neige revenue, le 15 février le fossé a été nettoyé des troncs précédemment coupés.

Le terrain est instable et accidenté, il n’est pas aisé de couper et déplacer les troncs et les branches. L’eau de la citerne est gelée.

Le fossé est à présent tout propre… les bénévoles sont contents et le bois attend acquéreur… 

L’hiver est aussi propice aux nettoyages : quelques ronces et lierres dans les lices

Ainsi que le ratissage des feuilles dans l’avant cour…

Les bénévoles sont heureux….

Vous voulez aussi être heureux …. ? Rejoignez-nous !